Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 22:22
Adieu Demis

Partager cet article

Published by Yan - dans actu nécro
commenter cet article
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 11:23
La presse écrite va mieux !

Partager cet article

Published by Yan
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 18:53

A la fin de l'année 2014, Charlie Hebdo tirait à 60000 exemplaires, qui ne trouvaient pas tous leurs lecteurs. Contrairement au tout nouveau storytelling, le journal satyrique n'était pas abandonné de tous: il avait perdu des lecteurs "frondeurs" suite à de pitoyables divisions et peinait à en trouver de nouveaux... Mais il restait davantage cité dans les médias que les autres journaux satyriques, sauf le Canard Enchaîné.

Il continuait à hérisser le poil de millions de têtes de turcs: les curés, les rabbins et les imams on le saura, mais aussi les rappeurs, les journaux gratuits et leurs lecteurs, les beaufs, les "antisionistes", les pro-corrida, les fans de Johnny & Sardou, Edward Snowden et toutes les cibles de la rubrique "Charb n'aime pas les gens"...

Du 7 au 11 janvier, plusieurs millions de manifestants - selon la police! - ont marché dans les villes françaises au nom du slogan, "Je suis Charlie". La semaine suivante, 7 millions d'exemplaires du Charlie d'après ont été imprimés et seront vendus, et pour une partie d'entre eux, lus.

La plupart des manifestants et des lecteurs du numéro où "tout est pardonné" connaissait la couverture au dessin de une monochrome mais avait rarement ouvert le journal.

Face à l'horreur, nous avons manifesté pour proclamer la liberté d'expression, et à partir du vendredi, pour affirmer notre soutien aux autres victimes choisies par les terroristes.

Des Charlie du lendemain aux Charlie d'hier

Dans un même temps, 200 incidents ont été répertoriés dans les collèges ou les lycées, de la part de jeunes Français refusant "d'être Charlie", méconnaissant les valeurs de la République - sauf leur liberté d'expression tout de même!

Mais sommes-nous bien sûrs que tous les marcheurs du beau 11 janvier "sont Charlie"?

Il ne s'agit pas ici de tancer les réticences que chacun a pu avoir face à tel dessin ou tel passage de Charlie. La rédaction passait du temps à s'engueuler, pas au point de se fâcher, mais avec de vrais désaccords. Ainsi va la gauche.

Je crois même aux vertus éducatives de cette grande expérience collective. Pas plus que France 98, mais quand même.

Par contre, je ne pensais pas que tant de décideurs avaient la maladie d'Alzheimer, qui atteint d'abord la mémoire immédiate.

Un petit panorama...

Parmi les invités de François Hollande, Macky Sall s'explique. D'autres ne prennent pas cette peine et agissent plus cyniquement, tels - ô surprise - les régimes de Poutine ou de Erdogan. Ne désespérons pas: John Kerry arrive en retard, il est encore Charlie!

Des Alzheimer de la liberté d'expression, il y en a en France aussi: France Télévision coupe un appel à la fraternité d'Elsa Wolinski qui mentionne une formation politique ennemie de longue date de Charlie; JCDecaux censure une affiche de Patrick Timsit. Dans Vélib', il y a "Lib'", non?

Un maire défait et refait le programme du ciné à Villiers-sur-Marne.

En 1944, la Libération avait fait sortir de l'ombre les "Résistants du lendemain". Le lendemain des marches du 11 janvier 2015, certains ne sont déjà plus que des "Charlie d'hier".

Partager cet article

8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 10:08
#Je suis Charlie

Partager cet article

Published by Yan - dans actu
commenter cet article
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 18:06

Valls-et-la-gauche.jpg

Partager cet article

Published by Yan - dans comptoir
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 18:50

Je suis partout

Partager cet article

21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 16:47

On est toujours embêté par les promesses démagogiques et inutiles faites dans le feu d'une campagne électorale, du genre gratuité des bus. Toi aussi, tu peux aider le grand Nicolas, quelle serait ta solution?

 

A. dire "hé hé, je vous ai bien eus. De toutes façons vous auriez quand même voté pour moi plutôt que pour ces guignols de socialo-communistes." (variante de la citation de Pasqua, "les promesses n'engagent que ceux qui y croient")

 

B. dire que ces guignols de socialo-communistes ont plumé la ville, qu'il n'y a plus de sous, que je suis le maire d'une ville en quasi faillite, voyez, on ne distribue même plus le journal mensuel de la commune dans chaque foyer, il reste tout juste de quoi imprimer un tract aux frais de la mairie sur papier glacé avec des tableaux pour faire sérieux. D'ailleurs, une lettre avec le maire en chemise sans aucun droit de réponse de l'opposition, c'est tellement plus clair!

 

C. dire "au prochain mandat... d'aillleurs c'est comme si c'était fait, voyez l'étude de faisabilité du cabinet indépendant qui dit bien que l'autoroute va être enfouie et les bus gratuits."

 

D. "Nan, j'ai dit ça moi ? quand ça ? vous avez des preuves ?"

 

(la bonne réponse dans ta boîte au lettre depuis début juillet!)

 

Sérieusement: plutôt que de publier des tableaux fallacieux et abstraits, rendre accessible aux citoyens les données complètes sous la forme d'open data.

Partager cet article

22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 14:37

Le clip que l'on peut encore voir en suivant ce lien s'achève par le slogan "continuons ensemble", comme celui de Franck Reynier.

Mais la star de cette vidéo est Patrick Balkany! On ne sait pas comment comprendre le mot "famille". S'agit-il du genre de famille que vient de condamner le pape?

 

Regardez vite: un autre saint homme veut faire retirer cette vidéo: l'auteur de la chanson!

Partager cet article

Published by Yan - dans comptoir
commenter cet article
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 17:58

 

 

Un coup de gueule pour (re)commencer. Pour un habitant d'immeuble, il est désagréable d'être dérangé chez soi par des démarcheurs de toute dénomination se livrant à un porte à porte répété. Ah, si j'avais une villa et un berger Fritz, il en irait autrement.

 

 

http://fr.web.img5.acsta.net/medias/nmedia/00/02/28/29/69198982_af.jpg

 

 Les plus envahissants sont sans conteste les militants UMP pardon, "-UDI-société civile*". Le parrain se vantait déjà de ses performances en porte à porte pour expliquer sa réélection en 2012. Le filleul Brutus s'est mis lui aussi en tête de figurer au Guiness Book dès le parricide de 2013. En ajoutant du mépris: ses partisans sont visiblement incapables de trouver les boîtes aux lettres et balancent des tracs sous les portes des gens (y compris ceux qui leur ont dit n'être pas intéressés).

Pourtant, chacun sait où trouver son conseiller général ou sa permanence électorale ou bien sait se renseigner sur ses meetings et les gadgets qu'il y distribue (n'est pas Dassault qui veut).

 

En élisant le maire, nous élisons un officier de police. La plupart des règlements de co-propriété interdisent le démarchage à domicile. Allons-nous voter pour quelqu'un qui ne respecte pas la propriété privée et la tranquilité des gens?

 

* Pour les initiés SCI non immobilière.

 

Partager cet article

2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 16:13

Valence serait paraît-il un enjeu des élections municipales, une ville que les socialistes risquent fort de perdre. Voilà qui nous incite à reparaître, en toute indépendance, pour vous aider à faire votre choix entre un maire président d'agglo omnipotent mais sans charisme, une députée européenne appelée justement par ses amis pour son charisme après avoir lâché tous ses mandats valentinois (voilà qui rappelle un certain Patrick L.!), un dauphin souriant émancipé de son mentor mais sans programme. Il y aurait aussi le Front National, avec un certain Richard Fritz.

Bref... dans les jours qui viennent, y'en aura pour tout le monde et on parlera:

- des formidaaaables colistiers de Nicolas Daragon, tous gentils et humanistes

- de la profusion de réalisations de dernière minute de l'équipe à Maurice

Partager cet article

Présentation

  • : Au Café du Commerce valentinois
  • : Discussions de café du commerce sur l'actualité locale (Valence-sur-Rhône), nationale et internationale
  • Contact

Recherche