Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 17:59

Depardieu
Depardieu
par Yan

 

Lorsqu'on soutient de façon bien affichée un candidat, les déclarations, faits et gestes qui suivent sont forcément scrutés. C'est donc en connaissance de cause que le gros Gégé, pressenti pour jouer DSK, déclare "Je n'aime pas trop les Français". C'est le Figaro qui le dit.

Trois hypothèses:

- la plus probable, Gégé était et est bourré et il ne sait plus ce qu'il a fait la veille. L'UMP conteste le soutien de Jacques Chirac à Hollande avec des termes peu élégants. Pourquoi exhiber Gégé qui raconte n'importe quoi alors?

- la plus retorse, Gégé, qui aurait voté à gauche dans ses plus belles années, veut nous alerter: il vote Sarkozy mais il n'aime pas les Français, il leur chosit donc le plus mauvais président possible. Mais pourquoi le dire alors? C'est un peu comme Minos, pas celui de "Peur sur la ville", mais le roi de Crète, qui dit que tous les Crétois sont des menteurs.

- la plus politique. Bourré mais lucide, Gégé exprime un inconscient du sarkozysme, la haine du peuple français, qui n'aurait pas la docilité des autre peuples européens, et à qui il faudrait un chef pour le punir d'avoir coupé celui de son roi en 1793. Les philosophes et politistes qui éditorialisent sur "le sarkozysme" dans Le Monde ou Libé, restant sur l'autoroute bien balisée de la tripartition des droites de René Rémond, n'osent jamais cette hypothèse, la francophobie latente d'une partie des élites face à la rebellion française, à "l'arrogance" du peuple, comme dit clairement Gégé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yan - dans comptoir
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Au Café du Commerce valentinois
  • : Discussions de café du commerce sur l'actualité locale (Valence-sur-Rhône), nationale et internationale
  • Contact

Recherche