Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 22:33

C'est à cette citation de Yvan Audouard que l'on songe à propos du cirque de la fin du monde. Plus de journalistes que de badauds à Bugarach... la faute à la crise sans doute.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yan - dans comptoir
commenter cet article

commentaires

Pertinax 22/12/2012 20:10

Il y a quand même deux catastrophes, Gégé qui part et Nanar qui revient!

Le Mousquetaire des Mots 22/12/2012 18:18

Bonsoir Yan,

Tu as raison, 1 + 1 = 2. Et la bêtise humaine fait le reste. Ah, ces journalistes en mal d'événementiel. Sans doute espèrent-ils que cela procurera des sensations qui retiendront les lecteurs ou
les auditeurs. Bon, le 21, c'était hier et comme à chaque fois que la fin est annoncée, il ne s'est rien passé. Cela n'étonne personne, n'est-ce-pas ? D'ailleurs, n'est-il pas écrit que nul ne
connaît ni le jour, ni l'heure ? Les mauvaises nouvelles exploitent les peurs et excitent les mauvais penchants. Heureusement, il existe quelques personnes assez intelligentes pour ne pas tomber
dans les panneaux tendus par les aigrefins qui aiment récupérer la sauce à leur propre compte.

Présentation

  • : Au Café du Commerce valentinois
  • : Discussions de café du commerce sur l'actualité locale (Valence-sur-Rhône), nationale et internationale
  • Contact

Recherche